Un accident tellement bête

Cette journée avait été magnifique. Je descendais les marches d’un escalier en pierre, chez une amie, quand j’ai senti que mon pied glissait. Une plaque de mousse s’était formée, et je ne l’avais pas vue. J’ai essayé de retrouver mon équilibre. En attrapant la rampe, pour me retenir, ma cheville a fait un écart et elle a été tordue. Même si je suis assez souple, l’angle qu’elle a formé avec ma jambe a endommagé les ligaments. J’ai donc eu tous les symptômes d’une foulure. En attendant que je consulte un médecin, Angèle m’a posé un cataplasme d’argile sur ma blessure. Tout de suite, la fraîcheur du soin a soulagé la douleur. Elle m’avait appliqué une crème à l’arnica sur la zone douloureuse. Toutes les heures, elle m’a changé mon bandage. Installée comme une reine dans le fauteuil le plus confortable de la maison, j’ai été soignée avec beaucoup d’attention.

Je n’avais pas prévu de rester une soirée de plus, mais mon amie me prêta des vêtements. J’ai profité de ce passage sur Internet pour me renseigner en demandant une soumission toiture varennes. J’ai aussi commandé des chaussures adaptées à mon souci du moment, et j’ai pris un rendez-vous à la clinique la plus proche, où j’ai pu être vu en fin d’après-midi. J’avais moins mal et le médecin a été très élogieux à propos des soins de mon amie. Il a complété les premiers gestes de secours avec des anti-inflammatoires et un programme de rééducation. J’ai un excellent kinésithérapeute parmi mes amis. Je savais que je serais bien suivie avec sa participation. Comme je ne pouvais pas conduire mon automobile, j’ai été raccompagnée, le lendemain de cet accident, par Jacques.

Il avait des courses à faire en ville, et il pouvait prendre le train pour revenir chez lui. J’ai été surprise par l’intérêt que porte ce jeune homme à la nature. Il veut devenir garde-forestier et il a passé tout le temps du trajet à me parler de la forêt. J’ai écouté ses commentaires sur le mode de reproduction des hêtres et sur la présence de minuscules champignons sur les racines des arbres. Ses explications étaient claires et inspirées par sa passion. Ce fut très agréable comme échange. Une fois qu’il m’a reconduite jusque sur le divan de mon appartement, car il voulait être sûr que je sois bien installée, j’ai passé quelques appels pour rassurer mes parents et mes amis.