Mon rêve de devenir actrice

Mon rêve de devenir actrice - Tommie Steen

J’écoute la présentation de mon patron. Il parle de stratégie de marketing internet, mais moi, je suis dans un autre monde. Je ne porte plus attention à ce qu’il dit. Je sais que ce n’est pas bien de faire ça, mais je ne peux pas m’en empêcher. Je m’ennuie. Sérieusement, je ne sais pas ce qu’il m’a pris d’écouter ma mère et d’accepter ce travail ennuyeux. Je préfère de loin servir des tables et dépendre des pourboires que d’avoir à rester assise en avant d’un écran d’ordinateur toute la journée. Oui, le marketing, c’est important dans la vie des compagnies. Mais moi, je m’en fous un peu. D’ailleurs, je n’y comprends rien. Si j’avais ma propre entreprise, j’embaucherais définitivement une firme de marketing. Je m’en laverais les mains.

J’ai accepté de plier à la demande de ma mère, car j’attends d’être acceptée dans une école d’art dramatique. Je rêve de devenir actrice. J’ai déjà beaucoup de talent : j’ai toujours eu le rôle féminin principal dans les pièces de théâtre d’école, incluant ceux de l’école secondaire et de l’université. Même si je n’ai pas étudié dans ce domaine à l’université, car j’étais encore trop faible pour dire non à ma mère, j’ai suivi quelques cours pour me peaufiner, et ainsi, courir la chance de travailler au moins à temps partiel dans le domaine. Mais, voilà que je change de cap : éventuellement, je veux travailler à temps plein en tant qu’actrice. Ultimement, Hollywood est le point d’arrivée idéal, mais si je reste au Canada, je n’ai aucun problème avec ça. Si je peux travailler de façon continuelle, soit dans une compagnie de théâtre, ou encore, pour une petite série télévisée, je serai heureuse. Voilà. Je veux choisir de suivre ma passion. L’argent, c’est bien, mais je ne veux pas me sentir comme si je perds ma jeunesse à le poursuivre et le chasser. De toute façon, mon chum est en informatique et gagne un salaire très convenable. Je n’ai pas besoin de me casser la tête avec le montant de ma paie.

Je peux aussi faire un peu de modelling en attendant aussi. C’est moins intéressant qu’incarner un rôle, mais au moins, je bouge et je ne me sens pas comme si je communique avec une machine toute la journée. De plus, ça pourrait éventuellement aider ma carrière d’actrice, car je pourrais commencer à être connue dans le monde des arts. Ou encore, je pourrais tenter ma chance et faire de la figuration.

Pour le moment, par contre, il va falloir que je revienne sur terre et que j’écoute un peu mon patron…