Le printemps

Le printemps - Tommie Steen

Je viens de recevoir un courrier de ma planification financière. Le soleil brille sur ma boîte aux lettres. C’est vrai, à la fin mars, le printemps est vraiment là. Nous aurons peut-être encore de la neige, mais le meilleur est à venir. Dans l’hémisphère nord, le printemps signifie beaucoup pour bien des personnes aux niveaux des habitudes de vie et de la nature.

En effet, il s’agit d’une rupture avec la saison précédente, l’hiver. Ainsi, les températures plus douces, des phases d’ensoleillement plus grandes entraineront la fonte des neiges, et transformeront la nature. Avec le réchauffement progressif, les bourgeons témoigneront de la vitalité végétale, la verdure reprendra sa place, et une grande diversité de fleurs feront leur apparition : violettes, les jonquilles, les primevères. En avril, la plupart des marchés ouverts ouvriront facilitant le magasinage extérieur. Les producteurs en serres commercialiseront les plants de légumes, d’herbes en pots, d’arbustes et de fleurs. Ainsi, les balcons commenceront eux aussi à se parer de fleurs. Quant aux animaux, le printemps est comme la cloche qui sonne pour leur indiquer que la récréation commence, ils pourront sortir de leur hibernation. Nous verrons aussi dans le ciel les déplacements des oiseaux migrateurs.

Le printemps annonce également une reprise de l’activité économique. Les magasins affichent leurs collections de printemps. Les routes du Québec sont jalonnées des cônes de couleur orange pour signaler les travaux sur les voiries, et la présence de nombreux chantiers. Les manufacturiers remplissent leurs carnets de commandes pour faire le plein d’ouvrage jusqu’aux prochaines vacances. L’économie se dynamise jusqu’aux vacances d’été.

Le tourisme propose de vivre l’expérience de la cabane à sucre. Chaque région rivalise pour attirer le temps d’escapades récréatives, ludiques, gastronomiques et égayer le quotidien des Québécois et des touristes.

Les programmes sportifs sont très chargés dans toutes les disciplines au printemps. Ceci représente une véritable gymnastique de l’agenda pour les parents qui ont plusieurs jeunes qui pratiquent des sports différents !

Personnellement, le printemps signifie pour moi, un nouveau départ, un regain d’énergie. Je pourrais reprendre la marche, apprécier la douceur extérieure, retrouver un teint hâlé, perdre quelques kilos superflus, manger plus santé notamment des fruits locaux bien goûteux. Les oiseaux vont gazouiller, chanter, siffler et c’est comme une musique à mes oreilles. Les enfants joueront davantage dehors et cette vie plus exprimée me rappelle que notre société est dynamique et parfois bruyante. Je saluerai mes voisins depuis mon balcon. J’aurais le goût d’inviter davantage mes amis pour un repas à midi ou le soir. Au printemps, c’est un peu comme si je sortais de mon hibernation personnelle pour vivre davantage en société, pour partager un sourire, un mot gentil et agréable avec ceux que je reconnais sur mon chemin.